Top
 
Courrier:
info@businessafrica-emp.org
 
Appelez-nous:
+254 20 2721929/48/49/52

News & Articles

Default news teaser image

La guerre des talents et son impact sur le récit public de la migration

août 10, 2021

L'Organisation internationale des employeurs (OIE) a invité Mme Jacqueline Mugo, Secrétaire générale de la Confédération des employeurs de BUSINESSAfrica, Mme Annemarie Muntz, Global Public Affairs chez Randstad, et M. Alvise Giustiniani, Illicit Trade Prevention chez Philip Morris International, à présenter aux membres l'image que la population locale a des travailleurs migrants, les défis auxquels elle est confrontée lorsqu'il s'agit de recruter des travailleurs qualifiés au-delà de la frontière, et l'importance de l'immigration pour la croissance de l'économie.

Mme Mugo a expliqué que la perception des migrants par la population locale au Kenya est mitigée. De nombreuses histoires négatives sont racontées et l'accueil de réfugiés en raison des guerres dans les pays voisins a parfois entraîné des problèmes de sécurité ou des malentendus. En outre, les demandeurs d'emploi peuvent avoir l'impression que les travailleurs migrants leur volent leur emploi.
«Mme Mugo a appelé à une "vision pour opérer comme un seul marché en Afrique de l'Est".

Lorsqu'il s'agit de recruter des compétences qui manquent dans le pays, cela peut être un défi pour les entreprises en raison de la faiblesse du cadre réglementaire et juridique au Kenya. Mme Mugo a appelé à une "vision pour opérer comme un seul marché en Afrique de l'Est". En conclusion, les migrants sont importants pour occuper les postes où il y a une pénurie de compétences ou une absence de compétences dans certains nouveaux secteurs d'activité. Il est alors pertinent d'embaucher des travailleurs migrants qualifiés pour combler les lacunes et transférer leurs connaissances aux travailleurs locaux.

Mme Muntz a souligné l'importance de donner un statut stable et légal aux travailleurs migrants car en temps de crise comme la pandémie actuelle, de nombreux travailleurs essentiels (par exemple les travailleurs de la santé) sont dans une situation précaire et n'ont pas été pris en considération par les gouvernements. Dans le monde entier, il existe un problème d'informalité pour les travailleurs migrants.
La guerre pour les talents n'est pas quelque chose de nouveau, selon M. Giustiniani, et la clé pour les employeurs est de rester attractif.

Dans la deuxième partie de la conférence, M. Singh, ancien secrétaire général de la FICCI, a souligné que les travailleurs migrants ne sont pas seulement bénéfiques pour l'économie du pays dans lequel ils émigrent, mais aussi pour le pays d'où ils viennent, car beaucoup reviennent avec de nouvelles compétences.

L'un des outils nécessaires pour mieux comprendre la migration et mieux l'organiser est de disposer de données pertinentes. Les employeurs ont été invités à soutenir cette démarche en fournissant des données sur les endroits où l'on a besoin de travailleurs qualifiés. 

     
 

Author :Wendy Graedler