Top
 
Courrier:
info@businessafrica-emp.org
 
Appelez-nous:
+254 20 2721929/48/49/52

News & Articles

Le rôle des employeurs dans la construction de la paix

nov. 19, 2021
Posted by: Wendy Graedler

"Même si la géographie peut nous diviser, c'est notre vision collective de la construction de la paix qui nous unit".
 
Au cours de la Semaine de la Paix de Genève 2021 (GPW21) qui s'est tenue du 1er au 5 novembre, le rôle des partenaires sociaux dans la construction de la paix a été souligné.
 
Lors des débats, des représentants clés du monde entier ont présenté les points de vue des partenaires sociaux et des acteurs non traditionnels, à savoir les organisations de travailleurs et d'employeurs, sur le maintien de la paix et la sensibilisation des bâtisseurs de paix aux avantages de la consultation et de l'engagement des organisations de partenaires sociaux.
 
Mme Jacqueline Mugo, s'exprimant en tant que vice-présidente pour l'Afrique de l'Organisation internationale des employeurs (OIE), a noté que, même s'il existe des cadres pour la consolidation de la paix aux niveaux mondial et continental, la réalité est que les conflits font toujours partie de notre vie quotidienne. Elle a donc appelé au dialogue avec toutes les parties dans tous les efforts de consolidation de la paix, que ce soit au niveau politique ou social.
 
Mme Mugo a également noté que les organisations d'employeurs ont une grande expérience du dialogue social et sont des catalyseurs de changement pour le bien de la société de par la nature même de leur travail ; elles ont donc un rôle important à jouer pour assurer la stabilité du leadership d'un pays. En présentant des exemples, elle a cité le cas de la Fédération des employeurs du Kenya (FKE) qui a préparé un manifeste pour engager la classe sociale et s'assurer qu'elle adhère à l'esprit de dialogue, discute des problèmes et les présente à l'électorat. Ce modèle a réussi à créer un environnement propice à la tenue de discussions pendant la période de campagne pour éviter les conflits lors des élections générales de 2013.
 
Voici quelques-unes des recommandations émanant des discussions :
 
- Exploiter la sphère numérique pour la paix, c'est-à-dire utiliser la technologie pour défendre la paix et atteindre le plus grand nombre de personnes possible. Il s'agit également d'impliquer tout le monde et d'apprendre comment ces solutions peuvent être utilisées pour créer et maintenir la paix.
 
- Actualiser les différentes approches discutées en voyant lesquelles peuvent être adaptées à la situation spécifique de chacun, par exemple en trouvant des moyens de collaborer avec les sociétés de défense des droits de l'homme qui sont déjà passées maîtres dans l'art de plaider pour la justice sociale et la construction de la paix.
 
- Utiliser les outils de paix facilement disponibles pour promouvoir et construire la paix, à savoir les objectifs de développement durable, qui sont globaux et constituent un appel à l'action pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et faire en sorte que, d'ici 2030, tous les peuples jouissent de la paix et de la prospérité.
 
- Appliquer le discours de la paix dans nos vies. Joignez le geste à la parole. Êtes-vous raciste ? Tribalistes ? Prenez-vous le classisme ? Le népotisme ?
 
- Créez davantage d'espaces pour de tels dialogues et faites monter tout le monde à bord du train de la paix.

     
 

Author :Wendy Graedler