Top
 
Courrier:
info@businessafrica-emp.org
 
Appelez-nous:
+254 20 2721929/48/49/52

News & Articles

L'ÉLIMINATION DU TRAVAIL DES ENFANTS

Plus de 4000 participants ont rejoint la 5ème Conférence mondiale sur l'élimination du travail des enfants, à Durban, en Afrique du Sud. Le programme de la conférence comprenait des forums, des discussions de groupe et des séances de réflexion au cours desquelles des orateurs,des représentants et des participants de premier plan ont partagé leurs expériences et discuté de questions cruciales tout en proposant des solutions pour mettre fin au travail des enfants.

Lors de la session d'ouverture, le Président de l'Afrique du Sud, S.E. Cyril Ramaphosa, a noté que le travail des enfants perpétue le cycle de la pauvreté, privant ainsi les jeunes de l'éducation dont ils ont besoin pour améliorer leur situation. Plusieurs orateurs se sont fait l'écho des impacts du travail des enfants et de la manière dont il renforce la pauvreté. Le secrétaire général de COSATU, M. Bheki, a déclaré que l'incapacité à absorber les chocs économiques contribue largement à rendre les ménages vulnérables au travail des enfants.

Alors que la plupart des gens associent le travail des enfants aux mineurs qui travaillent dans les usines et les fermes, le travail domestique des enfants est souvent ignoré. Lorsque de jeunes enfants sont contraints de s'occuper de membres de leur famille vieillissants ou malades, lorsqu'ils sont contraints de travailler dans les exploitations agricoles familiales, lorsqu'ils sont contraints de s'occuper de leurs frères et sœurs plus jeunes, ils sont privés de leur droit d'être des enfants et forcés de devenir plus mûrs que leur âge.

Tout au long des six jours de la conférence, de grandes idées et solutions ont été partagées. L'Union européenne (UE) a garanti d'investir 10 millions d'euros pour cibler le travail des enfants dans les chaînes de valeur. Elle travaille avec l'OIT et d'autres organisations internationales pour partager les connaissances et les données et mettre en œuvre des projets pertinents." Les preuves dont nous disposons, et la riche expérience de ces dix dernières années signifient que nous nous savons ce qu'il faut faire, nous savons ce qui fonctionne contre le travail des enfants", a déclaré le Directeur général de l'OIT, M. Guy Ryder.

La vice-présidente pour l'Afrique de l'Organisation internationale des employeurs (OIE) et Secrétaire générale de l’Afrique des Affaires – Confédération des Employeurs (BUSINESSAfrica), Mme Mugo, qui a assumé ses deux casquettes en tant que représentante des employeurs, a exhorté tous les participants à redoubler d'efforts et à mieux travailler ensemble pour s'attaquer aux causes profondes du travail des enfants. "L'action collective est essentielle si nous voulons réussir !"

À l'issue de la conférence de six jours, les participants se sont mis d'accord sur ce qui a été baptisé l'Appel à l'action de Durban pour mettre fin au travail des enfants d'ici 2025. Voici quelques-uns des points de l'appel à l'action :

  • Accélérer les efforts multipartites pour prévenir et éliminer le travail des enfants, en donnant la priorité aux pires formes de travail des enfants, en faisant du travail décent une réalité pour les adultes et les jeunes au-dessus de l'âge minimum l'âge minimum d'admission à l'emploi. 
  • Mettre fin au travail des enfants dans l'agriculture.
  • Renforcer la prévention et l'élimination du travail des enfants, y compris de ses pires formes, du travail forcé, de l'esclavage moderne et de la traite des personnes, ainsi que la protection des survivants, par des réponses politiques et programmatiques fondées sur des données et informées par les survivants.
  • Réaliser le droit des enfants à l'éducation et garantir l'accès universel à une éducation et une formation gratuite, obligatoire, de qualité, équitable et inclusive.
  • Assurer l'accès universel à la protection sociale.
  • Augmenter le financement et la coopération internationale pour l'élimination du travail des enfants et du travail forcé.
Pour plus d'informations sur les résumés de la conférence et l'appel à l'action de Durban, visitez le site officiel de la conférence.

     
 

Author :Daisy Gakii